Avis d’un expert sur le dermatoscope iC 1 de Heine

 

Coque d‘adaptation et mise en place de l‘iC 1

 

 

La coque d‘adaptation se monte facilement sans forcer. Sans l‘iC 1, toutes les touches de l‘iPhone sont aisément accessibles et s‘utilisent facilement. Même après plusieurs mises en place et retraits de la coque d‘adaptation, le matériau ne présente aucune altération visible, ce qui indique une fabrication de qualité et laisse présager de la durée de vie importante du produit. L‘iC 1 se démarque d‘abord par son faible poids par rapport à sa taille. Les fixations sur la coque d‘adaptation s‘insèrent très facilement dans les évidements du boîtier de l‘iC et s‘enclenchent de manière audible en appuyant dessus tout simplement. À présent, il n‘y a plus aucun jeu entre l‘iC et la coque d‘adaptation. Le retrait de l‘iC 1 fonctionne également sans problème en appuyant sur un bouton situé sur la coque ; en revanche, il faut user d‘une force considérable pour le retirer sans appuyer sur le bouton (retrait accidentel improbable).

 

Des boutons ronds disposant respectivement de la même fonction (commutation lumière polarisée/non polarisée) se situent en haut et en bas sur le côté opposé du curseur de réglage (activation et désactivation de la source de lumière). Cette disposition permet de commander l‘instrument de la main gauche ou de la main droite. De plus, le bouton de déclenchement dans l‘appli HEINE iC 1 peut être positionné à plusieurs endroits de l‘écran afin de faciliter davantage encore l‘utilisation. Au final, le dermatoscope adapté repose dans la main en toute sécurité, qu‘il soit utilisé de la main droite, gauche ou des deux. Cela s‘explique certainement d‘une part, par son faible poids et d‘autre part, par la robustesse du dispositif de fixation mécanique entre la coque et l‘iC 1.

 

Fonctions du dermatoscope iC1

 

Comme nous l‘avions déjà évoqué, vous avez le choix entre deux modes d‘éclairage. Après l‘activation, le mode polarisé est activé. Cliquez une fois sur l‘un des boutons ronds sur le côté de l‘appareil pour passer au mode non polarisé. Pour minimiser ici également les faisceaux lumineux réfléchis par la surface de la peau, il faut appliquer un fluide de contact entre la plaque de verre et la surface de la peau. Dans les deux modes, la peau visible dans la fenêtre est représentée jusqu‘au bord avec netteté et sans ombre. Grâce à la haute résolution de la caméra intégrée, chaque modification cutanée documentée peut être observée a posteriori avec un fort grossissement numérique et une grande netteté. En général, toutes les propriétés dermatoscopiques des lésions cutanées plates sont très bien représentées et les couleurs sont proches de la réalité.

 

L‘appli HEINE iC 1 vous permet même de procéder à un équilibrage des blancs. Seule la plaque de fixation et la pression exercée par l‘examinateur au moyen de cette plaque sur la lésion cutanée, a pour effet de comprimer accidentellement des vaisseaux et de les rendre invisibles. Dans ce cas, l‘utilisation d‘embouts complémentaires est utile, par ex. les filtres polarisants sans plaque de verre pour la représentation des vaisseaux. Un embout sans plaque de verre et sans filtre polarisant permettant d‘enregistrer des détails d‘une image clinique est déjà disponible. Dans le cas de lésions cutanées saillantes, il est recommandé de compléter l‘examen par une focalisation manuelle.

 

Appli HEINE iC 1

 

Le démarrage de l‘appli peut durer quelques secondes, le temps de lire toutes les données graphiques. L‘interface utilisateur est particulièrement claire et conviviale. La création de nouveaux patients et la sélection de patients déjà gérés se font sans problème, tout comme l‘affectation de la lésion cutanée documentée à la zone correspondante du corps. Par la suite, les photos peuvent également être envoyées par e-mail si nécessaire afin d‘obtenir un deuxième avis, par exemple. L‘atout déterminant de l‘appareil réside dans l‘enregistrement numérique et l‘affectation ou la documentation immédiate de toutes les lésions cutanées.

 

Malheureusement, il est actuellement impossible de comparer directement les lésions cutanées documentées successivement pour en constater l‘évolution. C‘est le seul inconvénient que je puisse noter sur ce dermatoscope numérique par ailleurs particulièrement polyvalent et robuste qui, grâce à son faible poids et sa taille, se glisse parfaitement dans la poche de ma blouse et, grâce à son association à un téléphone haut de gamme, permet de profiter de fonctions de la télémédecine moderne.

Avis d’un expert sur le dermatoscope Heine iC 1

Univ. Prof. Dr. Harald Kittler
Dr. Christoph Sinz
Vienne, Autriche