10 conseils pour savoir si je dois changer de divan médical

Vous avez investit dans un divan d'examen de qualité, mais cela fait plus de 15 ans ? Vous avez utilisé le divan d'examen du confrère que vous remplacez ? Vous avez fait des économies au moment d'acheter votre divan médical d'examen et il vous semble s'user rapidement ?

Il se peu que vous ayez besoin de changer de divan d'examen rapidement.

Mais seul face à votre divan, vous vous demandez certainement si le moment est vraiment venu pour vous de changer de divan. Afin de s'assurer de ne pas perdre son temps à en chercher un autre tout de suite, faut-il encore être capable de déceler les signaux qui indiquent que le temps du changement est venu.

Fort d'une expérience de plusieurs dizaines d'années dans l'équipement complet de cabinet dermatologique, nous sommes en mesure de vous indiquer avec précision ce qui fait qu'un divan est encore adapté à votre travail pour les 5 prochaines années et ce qui fait que le changement de votre première préoccupation pour assurer la qualité de votre travail.

10 conseils pour voir si le moment de changer de divan dermatologique est venu ou pas encore.

Instabilité

La stabilité intégrale de votre divan est un point capital :

  • Pour assurer vos actes dermatologiques,
  • Ne pas donner l'impression au patient que le divan va basculer inopinément.

Dès l'achat, il est possible de se rendre compte de futurs problèmes de stabilité. Il suffit de se saisir du divan, et de le remuer. Si celui-ci vibre dans tous les sens, fort est à parier que son vieillissement n'arrangera pas les choses. Ainsi, si votre divan commence à montrer des signes de fatigues par des tremblements fréquents et involontaires, votre divan est en train de vous dire qu'il ne sera bientôt plus un élément de sécurisation de vos actes médicaux.

La notion de sécurité est suggestive, tout en dépendant du cadre de référence du locuteur. Toutefois, lorsque l'on s’assoit en tant que patient sur un divan qui tremble dans tous les sens et qui nous donne l'impression d'un vrai risque de basculement vers l'arrière, il nous semble que de parler de sentiment d'insécurité généralisé ne soit pas trop fort.

Pour le dermatologue, cela assure que son geste ne soit jamais pollué par une vibration du fauteuil intempestive.

Usure de la sellerie

Micro-déchirures, usure de la partie supérieure du revêtement, couleurs qui passent, voir des craquelures plus ou moins importantes peuvent être le signe de plusieurs choses :

  • Une sellerie qui arrive tout simplement en fin de vie
  • Sellerie de basse qualité n'ayant pas subi de tests de Martindale approfondis
  • Défaut de fabrication
  • Mauvais entretien de sa sellerie

Il est intéressant de noter qu'une usure prématurée peut être le signe d'un mauvais entretien, car oui, la sellerie de votre divan doit être entretenue pour assurer une vraie longévité.

Une sellerie qui commence à se déchirer, à s'user en profondeur ou qui a de grosses craquelures est sans conteste signe d'un besoin de changement.

Au moment de l'achat, il est toujours intéressant de savoir si la sellerie pourra être changée en un bloc.

Si tel n'est pas le cas, alors il va vous falloir changer de divan rapidement. Ce dernier donnera rapidement un air de mauvaise qualité à l'ensemble de votre cabinet. Soit dit en passant, renseignez-vous toujours sur le résultat obtenu par la sellerie au procédé de Martindale. Plus la valeur sera importante, plus votre sellerie sera prémunie d'un risque de vieillissement prématuré. C'est également une bonne manière de séparer le bon grain de l'ivraie.

Affaissement du matelas

La sellerie, en plus d'être l’élément sur lequel se positionne le patient, il sert également de maintien au matelas.Une usure prématurée de la sellerie conduira à un affaissement prématuré du matelas dans son ensemble.

Toutefois, il tout à fait possible de voir une matelas s'effondrer alors que la sellerie était presque intacte; juste un peu d'usure du temps pour la sellerie, normal. Il est fréquent de constater que certains fabriquant de divans médicaux font l'impasse sur un vrai matelas de qualité. Cela se voit assez rapidement à l'utilisation.

Pour savoir si votre matelas est encore confortable, et assure la stabilité de votre patient, positionnez-vous sur votre divan. Si vous avez l'impression de toucher le fond du divan, ou de vous enfoncer particulièrement d'un côté : cela est le signe d'un besoin urgent de changement.

Rapidité des moteurs

Ne vous êtes jamais dit si seulement mon divan pouvait se positionner plus vite ? Avec le temps, cette question doit vous sembler de plus en plus importante. En plus d'être un moment que vous vivez plusieurs dizaines de fois par jour et qu'il serait bien d'optimiser, l'impression qui vous dit que votre divan est de plus en lent est une réalité.

Qui se soucis des moteurs au moment d'acheter son divan ? Et pourtant, en fonction de la qualité des moteurs et avec le temps, le ou les moteurs qui constituent la motorisation globale de votre divan d'examen vont diminuer en couple et prendre plus de temps. Il est donc tout à fait possible d'avoir un divan qui trouve sa position finale 2 ou 3 fois plus lentement qu'à l'origine, dans les cas les plus extrêmes.

Avoir un divan d'examen médical qui devrait être changé, c'est certainement une perte de temps progressive avec une perte de puissance des moteurs, mais c'est aussi ne pas bénéficier des dernières technologies en la matière. Il existe aujourd'hui des moteurs qui vontjusqu'à 30% plus vite que des moteurs qui étaient commercialisés il y moins de 10 ans. C'est un véritable monde en recherche d'innovations perpétuelles.

 

Nouveau call-to-action

 

Mouvements saccadés

Lorsque vous mettez votre patient en position, vous remarquez que le mouvement général semble saccadé ? C'est que vous avez raison, ce n'est pas qu'une impression.

L'ensemble des mouvements d'un divan d'examen électrique sont liés aux moteurs. Deux raisons qui font qu'un divan souffre de problème de mouvement saccadé :

  • Votre divan n'a pas été équipé des derniers moteurs empêchant les mouvements brusques et irréguliers,
  • Les moteurs de votre divan sont en train de montrer des signes de fatigue à prendre en considération rapidement, avant une immobilisation définitive de ce dernier.

En plus d'être le signe d'un vieillissement potentiel à prendre rapidement en compte, c'est un patient qui se crispe tout de suite. Quoi de plus inconfortable qu'avoir l'impression d'être bringuebalé à chaque étape de la mise en position du divan. Même si cela est décorrélé des qualités professionnelles du praticien, fort est à parier que le patient sera en proie à des doutes sur la délicatesse dont le professionnel de santé fera preuve. Un signe de vieillissement que ni vous ni vos patients n'apprécierons.

Fonctionnalités métiers absentes

Bien que cela ne soit pas directement un signe de vieillissement de son divan d'examen, l'absence de fonctionnalités pensées directement pour la spécialité du praticien de santé peut rapidement devenir une gageure. Prenons l'exemple d'un dermatologue ou d'un chirurgien esthétique exerçant en cabinet. Il est courant d'avoir les deux mains occupés sur son patient, et qu'il vous faille le changer de position. Si votre divan n'a pas été pensé pour correspondre à vos besoins métier, il vous faudra tout poser, vous libérer les mains, et procéder au changement de position. Avec un divan d'examen pensé pour les dermatologues ou les chirurgiens esthétique, vous auriez le droit à une pédale au pied, avec des positions pré-programmé par vous-même en fonction du besoin patient du jour.

Assurer l'égalité de traitement des patients

Avec les années, vos patients sont de plus en plus grands, avec une corpulence suivant la même courbe. Les divans conçus il y a une vingtaine d'année prenaient en compte la moyenne des années 1990 - 2000. Il n'est pas rare de constater avec ces divans un vrai problème : tous vos patients ne rentrent plus aussi facilement qu'avant sur votre divan. Un vrai soucis en matière de traitement égalitaire de vos patients.

Les divans modernes sont conçus pour accueillir des patients plus grands, plus corpulents et plus lourds qu'avant.

L'égalité de traitement des patients passent aussi par permettre l'accès à votre divan d'examen pour les personnes souffrant de différents handicaps physiques. Choisissez toujours un divan favorisant le traitement égalitaire de vos patients, quelque soient leurs tailles, poids, ou corpulence.

Courant basse tension / Consommation énergétique

Je ne vous apprendrais certainement pas grand chose en vous disant que notre consommation énergétique est à la fois source de dépense financière toujours plus importante, pour une consommation égale d'une année sur l'autre, ainsi qu'une véritable préoccupation pour les générations futures.

Un détail très simple indique tout de suite si votre divan prend en compte ces problématiques : existe-t-il un interrupteur marche / arrêt sur votre divan ? En effet, mis à part une réelle mise hors tension, qu'est-ce qui vous garantie que votre divan ne consomme rien lorsqu'il ne semble rien faire ? Saviez-vous que certains appareils électroniques consomment plus en veille qu'en fonctionnement, surtout si la partie électrique est peu utilisée sur une journée. En effet, même si nous imaginons que votre divan consomme seulement 4w de l'heure en veille, ce seront 4w 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Finalement, la veille vous fera surconsommer 30 à 40% d'énergie en plus que celle qui aura été utilisé pour vraiment mouvoir votre divan.

Un simple bouton marche / arrêt, c'est des dizaines d'euros d'économiser chaque année; des centaines de kilowatt heure sauvegardés.

Qui dit diminution de la consommation en veut pas mécaniquement dire basse tension. Tout comme basse tension ne signifie pas baisse de la consommation. Cependant, cela est très généralement le cas.

Bruit

La BT (basse tension) vous permettra, ne plus de réduire au moins partiellement la consommation générale de votre divan, l'assurance d'avoir un divan qui fasse beaucoup moins de bruit.

Le bruit est un élément toujours perçu comme une agression. Limiter le bruit que fait son divan d'examen, c'est apporter un plus en terme de sérénité à vos patients.

Pas de télécommande à la main

Incroyable mais vrai : certains divans d'examen ne proposent pas de base la télécommande à main. Cela est généralement le signe soit d'un divan qui commence à dater, soit d'une marque n'ayant pas vraiment pensé aux vrais besoins des professionnels de la santé.

Si l'on ne change pas de divan juste pour avoir une télécommande manuelle, il est certain que si son divan ne le propose pas, et qu'en plus il montre certains signes clairs d'usure, posséder une télécommande manuelle fera toute la différence dans nombre de cas.

Bonus : Le design

La beauté, le design, le rendu sont des éléments bien suggestifs. Comme l'on dit les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas. On est en droit de souhaiter changer de divan simplement car ce dernier ne remplit plus une partie de son rôle : l'esthétisme général.

Quand un divan à 20 ans, il faut bien dire que généralement, cela saute aux yeux du patient; cela ne donnant naturellement pas une image moderne à votre cabinet et aux différents traitements que l'on peut y faire.

Conclusion

Nous avons pu découvrir les 10 points à prendre en considération lorsqu'on se pose la question de changer ou pas de divan.

  • Instabilité
  • Usure de la sellerie
  • Affaissement du matelas
  • Rapidité des moteurs
  • Mouvements saccadés
  • Fonctionnalités métiers absentes
  • Assurer l'égalité de traitement
  • Réduire son empreinte énergétique
  • Un divan trop bruillant
  • Une absence de télécommande manuelle
  • Un design veillissant

Spécialiste du monde médical, n'hésitez pas à nous interroger au travers des commentaires, ou directement par téléphone au 04 66 27 28 26. Nous nous ferons un plaisir d'étudier avec vous votre réel besoin de changement en termes de divan d'examen.

Catalogue équipement 2018 PMD médical