16 Conseils pour Bien Choisir son Divan d'Examen

Le temps est venu pour vous de changer ou d'acheter votre divan d'examen ? Que cela soit pour l'installation de votre cabinet médical, son agrandissent ou encore tout simplement pour le changer, il est toujours bon de se renseigner avant d'acheter son divan d'examen.

Avec une expérience remontant à 1979, nous connaissons bien le monde médical et tout particulièrement celui des divans d'examen. Plus qu'un article, ces 16 conseils sont notre retour d'expérience pour vous permettre de faire le bon choix lorsqu'il sera question d'acheter votre nouveau divan d'examen médical.

Nos conseils pour bien choisir son divan d'examen

Vous avez décidé d'équiper votre cabinet médical d'un nouveau divan d'examen médical ? Vous ne souhaitez pas acheter une simple table d'examen non réglable ? Voici nos conseils pour choisir un divan d'examen qui vous ressemble, vous convienne et sache répondre à toute une série de besoin précis.Table d'examen, divan ou fauteuil ? Notre guide premium gratuit vous pemet de faire le tour de tous les éléments indispensables à connaitre pour faire le bon choix de divan ou fauteuil d'examen. Télécharger mon guide

1 - Mon divan sera pensé pour ma spécialité

S'il existe des divans d'examens spécialisé, c'est que le besoin existe réellement. Si l'on est un dermatologue ou un gynécologue, son divan d'examen devra pouvoir être utilisé pour des typologies d'examens radicalement différentes.

En fonction de sa spécialité, il convient de s'assurer que le fabriquant dudit divan ait pensé à vos besoins de spécialiste de la santé.

Le divan me permet-il d'atteindre les zones que je vais devoir ausculter ou traiter ?

Puis-je me mouvoir facilement autour du divan ?

Le patient est-il installé dans une position confortable quel que soit l'examen en cours ?

Votre divan d'examen est le prolongement de votre spécialité. Il doit vous permettre d'exercer sereinement.

2 - Mon divan d'examen sera électrique

Si l'on part du principe qu'un divan d'examen médical, utilisé dans le cadre d'un cabinet libéral, dure en moyenne une dizaine d'année, alors la théorie des grands nombres peut très rapidement faire émerger une donnée très intéressante : le nombre de fois où vous serez appelé à manipuler votre divan pour le mettre dans la bonne position. Au minimum, il vous faudra le baisser et le lever à chaque patient. Si l'on part d'une moyenne de 20 patients/jours, que vous consultez en cabinet 4 jours par semaine et que le cabinet est ouvert 40 semaines/an, cela nous donne le chiffre impressionnant de 288 000 manipulations de votre divan. Et cela est le nombre minimal de manipulation sur la durée. On peut très bien imaginer qu'il vous faudra également positionner le dossier, voir les jambes.

Pensez à votre santé, manipuler un divan tant de fois avec son patient dessus n'est jamais vraiment bon pour vous sur le long terme. En plus d'être un formidable gain de temps, un divan électrique, c'est un plus pour la santé de celui qui s'occupe justement de celle des autres.

Choisir un divan électrique est devenu un choix naturel, tout comme cela l'est de choisir des vitres électriques pour sa voiture.

3 - Je choisi une marque de divan connu et reconnu

Jouer les testeurs de matériel exotique, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais nous préférons le laisser aux autres.

S'il est tout à fait possible de pouvoir trouver de véritables pépites dans le monde des marques inconnues, il n'en demeure pas moins que vous prenez le risque de tomber soit sur une série défectueuse, soit sur une marque ne faisant preuve d'aucun sérieux.

Qu'on se le dise, il arrive même aux grandes marques d'avoir des soucis de conception. Personne ne peut se protéger de l'impondérable. Mais la grande différence entre les deux est bien souvent au niveau du traitement de ce type de problème.

Pour une marque peu connue, pourquoi tout faire pour satisfaire un client qui aura eu un vrai souci avec leurs divans ? Cela coûterait pour aucun résultat, on ne vient pas les trouver pour cela.

Pour une marque très connue et reconnue, la donne est diamétralement opposée : elle se doit d'être toujours à la hauteur de sa réputation, faute de quoi cette dernière s'en retrouvera très vite écornée.

C'est ça une marque, le sceau de la confiance.

4 - Mon divan pourra accueillir tous mes patients

Saviez-vous que 40% des patients Européens sont des personnes à mobilité réduite (PMR) ? C'est un échantillon bien supérieur à la moyenne dans la population.

Logique, un cabinet médical accueil par essence des personnes pouvant parfois avoir des problèmes de mobilité réduite.

Votre divan d'examen devra être en mesure d'accueillir l'ensemble de vos patients pour leurs offrir une véritable égalité de traitement.

Renseignez-vous bien sur la position la plus basse disponible sur votre futur divan. Cette dernière conditionnera grandement les personnes qui pourront l'utiliser ou non. Plus la position sera basse, plus l'accessibilité de votre divan sera grande.

Nouveau call-to-action

5 - Mon divan acceptera une forte charge utile

Plus la charge sur un divan est importante et plus vous allez mettre en tension l'ensemble du divan. Que cela soit sur ses vérins, ses moteurs ou encore sa structure globale, un divan est prévu pour une charge maximale.

Si sur le papier, les divans pouvant accepter des charges utiles allant jusqu'à 145kg semblent suffisant, cela peut toutefois se révéler être un problème sur le long terme.

La toute première chose à considérer est que plus la charge utile sera proche du poids maximal autorisé, et plus l'ensemble des composants du divan seront éprouvés au moment de l'utilisation du divan. Un divan qui accepterait des charges utiles bien au-delà des charges qu'on lui fera monter et descendre est un vrai gage de longévité.

En outre, posséder un divan qui accepte une charge utile vraiment importante, c'est s'assurer d'une véritable égalité de traitement pour l'ensemble des patients de votre cabinet médical.

6 - Mon divan sera motorisé par des moteurs de qualité

Avez-vous déjà pensé à vous pencher un peu sur les moteurs de votre futur divan médical ? Cela pourrait sembler un peu extrême. Après tout, vous renseignez-vous sur la marque du moteur utilisé pour lever les vitres de votre voiture ? Certainement pas. Alors pourquoi en faire d'autant pour le divan médical ?

Tout simplement car il existe peu de pièce qui ne sont généralement pas conçue par le fabriquant lui-même et le moteur en est le meilleur exemple qui soit.

Généralement, on ne vous parlera pas des moteurs. Non pas que cela ne soit pas intéressant, mais plutôt parce qu'il s'agit d'une véritable source d'économie chez les fabricants. Si vous n'y prêté pas attention, vous aurez un divan équipé d'un moteur électrique générique. Fort à parier que ce moteur n'aura pas été particulièrement développé pour limiter le bruit, la consommation électrique ou encore sa longévité.

De très grandes marques de moteurs électriques existent. Lorsque votre revendeur de matériel médical vous aura donné la marque, recherchez là un instant sur internet pour en savoir plus. À titre d'exemple, la marque Namrol travaille toujours avec les moteurs de la marque , un véritable gage de confiance sur le long terme...

7 - Mon divan sera au moins un deux parties (électrique)

Ce conseil serait presque pléonastique. Nous distinguons en effet trois types d'équipement :

Comme son nom l'indique, la table d'examen est plate. Elle ne comporte pas de dossier. Elle est capable de monter et descendre, et les meilleurs modèles proposent les fonctions proclive / déclive.

Un divan possède donc une assise allongée avec un dossier, et sans accoudoirs. Nous parlons donc de divan deux parties. Voilà pourquoi parler de divan deux parties est proche de la formule pléonasmique. Certains divans se rapprochent du fauteuil en proposant également la gestion autonome des jambes du patient, mais toujours sans accoudoir.

Faire le choix du divan électrique, c'est une excellente idée. Assurez-vous que ce dernier vous propose également une motorisation du dossier, faute de quoi l'électrification de votre divan sera uniquement partielle.

8 - Mon divan d'examen aura des commandes aux pieds

Comme vous avez fait le choix d'un divan tout électrique (excellent choix :), il convient maintenant que ce dernier nous permette de le contrôler au pied pour que tout soit parfait.

Que cela soit pour des conditions d’asepsie, de volonté de ne pas se couper dans son travail en posant ses instruments ou encore tout simplement parce qu'avoir des commandes aux pieds nous semble plus naturel à l'utilisation, le fabriquant de votre divan d'examen doit vous proposer de piloter ce dernier aux pieds.

A l'utilisation, possédez des commandes aux pieds fait une énorme différence. Assurez-vous que votre futur divan d'examen électrique soit livré avec ses commandes aux pieds.

9 - Mon divan d'examen aura des positions préenregistrées

Il faut bien le reconnaitre, lorsqu'on a un divan d'examen qui est électrique et qui en plus propose des commandes aux pieds, une seule chose manque pour que le tableau de l'équipement parfaitement taillé pour votre besoin soit complet : les positions enregistrées en usine.

Si une position doit être préprogrammée, c'est bien la position d'accueil. Votre divan se retrouvera toujours dans cette position au début et à la fin de l'examen.

Un bon divan électrique vient donc au moins accompagner d'une position réglable par un simple appui sur un bouton : la position d'accueil.

10 - Mon divan d'examen aura des positions programmables

Qu'on se le dise, dans une journée normale de consultation, vous serez appelé à utiliser deux à trois positions. Cela sera vrai dans un très grand nombre de cas. Avec les positions préenregistrées, il vous suffit d'appuyer sur un bouton pour que votre divan se mette tout seul dans la position initialement programmée, comme la position d'accueil.

Pour que votre divan soit à son top, il doit aussi être capable d'accepter la programmation de nouvelles positions. Cela doit être simple, très rapide, et répétable à l'infini.

S’assurer que les positions préprogrammées soient toujours personnalisables, c'est avoir la certitude que son divan sera toujours le plus adapté possible à son besoin.

11 - Mon divan d'examen sera fluide dans ses mouvements

Le propre d'être un spécialiste, c'est savoir que les détails font généralement toute la différence.

S'il est important de choisir des moteurs de qualité, il est tout autant important que les patients aient la sensation d'être traité avec délicatesse. Votre divan doit avoir un véritable équilibre entre rapidité de ses mouvements et le ressenti qu'il offre à avoir.

Votre divan doit traiter vos patients avec douceur.

12 - Mon divan, c'est un vrai investissement

Sans divan, comment faites-vous pour ausculter vos patients ? Inutile de préciser que cela complique légèrement la donne. Faire le choix d’investir le moins possible dans son divan est une manière de prendre la problématique du prix sous jour qui ne reflète pas l'importance de cet équipement pour votre cabinet. Un divan n'est pas une dépense, c'est un investissement. Symboliquement et fiscalement parlant !

Bien que cela soit bien évidement une réelle source de dépense, accepter de partir sur des modèles à minima milieu de gamme est particulièrement important si justement vous souhaitez faire attention à vos dépenses. En partant sur des modèles « entrées de gamme », vous prenez le vrai risque d'avoir un divan qui semblera s'user plus rapidement que la moyenne. Il vaudra le prix que vous y avez consacré. Finalement, il vous faudra vous en équiper d'un nouveau plus rapidement que prévu.

Saviez-vous que vos équipements sont des investissements comptablement parlant ? Il est possible de venir amortir le prix de ce dernier sur vos contributions fiscales. Renseignez-vous.

13 - Mon divan, c'est l'image de mon cabinet

Travailler son image de marque, tel n'est pas le propos d'un cabinet médical. Mais l'image d'un cabinet médical à toute son importance aux yeux du patient. Souvent synonymes d'expérience stressante pour le patient, se rendre dans un cabinet médical est tout de suite plus facilement accepté si ce cabinet semble accueillant.

S'il existe bien un équipement que tous vos patients connaitront dans votre cabinet, ce sera bien votre divan.

Inconsciemment, le divan d'examen est l'un des principaux vecteurs de l'image de marque d'un cabinet médical.

14 - Je fais attention à la qualité de la sellerie de mon divan

Une fois bien installé, la qualité de la sellerie fait toute la différence pour un patient.

Le plus confortablement un patient est installé sur votre divan et plus l'examen peut durer longtemps sans être source d'inconfort pour le patient. Un patient confortablement installé est généralement un patient... qui sait prendre son mal avec patience :)

La qualité de la sellerie s'exprime de deux manières différentes :

  • Dans sa forme
  • Dans ses composants

La forme de la sellerie est le tout premier élément de confort. Plus la sellerie sera pensée pour accueillir le patient avec par exemple une sellerie anatomique, et plus le confort sera présent.

Les composants de la sellerie sont le deuxième élément du ressenti de la qualité d'un divan. Accueillant un nombre de morphologie très différentes, la sellerie doit être un juste compromis entre fermeté et douceur d'accueil. Une fois utilisée par le patient, la sellerie doit toujours pouvoir revenir à son état de fermeté initial.

15 - Mon divan s'entretiendra facilement

Généralement, cela ne pose pas de soucis, mais vaut-il encore mieux s'assurer de cela avant.

L'entretien de votre divan est un point clé tant pour assurer de bonnes conditions d'hygiène que pour assurer sa longévité.

Normalement, votre divan doit pouvoir s'entretenir et se nettoyer en un coup de produit désinfectant. Assurez-vous que la matière retenue pour l'assise de votre divan soit compatible avec ce besoin primordial. Un divan qui nécessiterait un entretien particulier vous ferait prendre le risque d'avoir un vieillissement prématuré de la sellerie.

16 - Je pourrais facilement mouvoir mon divan d'examen

Avoir un divan qui se meut facilement est très important. Non pas que vous soyez appelé à déménager dix fois par jour. Mais il est certain que vous serez au moins appelé à le déplacer une fois par semaine, si ce n'est une fois par jour : lorsque vous nettoierez votre cabinet médical.

Nettoyez sous le divan est très important, notamment au niveau des patins ou roulettes en contacts avec le sol. Le divan doit permettre de nettoyer le dessous, mais doit également permettre de se déplacer pour nettoyer à 100%.

La sécurité sanitaire d'un cabinet médical est primordiale, votre divan doit vous aider dans cette lutte.


Envie d'aller plus loin dans votre découverte du divan d'examen ?

Pour vous conseiller et vous accompagner, nous avons préparé pour vous différents contenu en lien avec les conseils pour l'achat d'un divan d'examen.

Catalogue équipement PMD médical