Quelle différence entre … ?

Certains dispositifs médicaux ou termes techniques peuvent se différencier de manière infime. Afin de limiter toute confusion, voici un récapitulatif des principales distinctions entre des procédés et matériels similaires mais qui diffèrent dans leur fonction.

 

La stérilisation et la désinfection

 

La stérilisation est un procédé permettant de détruire divers micro-organismes (germes pathogènes, saprophytes, spores…) d’un dispositif médical afin d’éliminer les risques de contamination. La désinfection est un procédé d’élimination momentanée des bactéries, virus et champignons présents sur un matériel ou une surface (linge, instruments, locaux, mobilier) et responsables d’éventuelles infections. Ces deux méthodes se diffèrent par :

  • leurs exigences : la probabilité d’obtenir une unité non stérile par stérilisation est de une sur un million d’unités stérilisées
  • leurs méthodes employées : par chaleur humide, chaleur sèche, oxyde d’éthylène, gaz plasma, radiations ionisantes versus eau de javel, formaldéhyde…
  • leur durée : une fois stérilisé, le dispositif est généralement conditionné de manière à rester stérile jusqu’à utilisation/réutilisation

 

Le bistouri électrique et le bistouri chirurgical

 

Le bistouri chirurgical est un instrument à lame pointue et tranchante permettant d’inciser la peau. Il se trouve sous conditionnement stérile et peut être trouvé en pièces détachées (lame ou manche). Le bistouri électrique est un appareil branché composé d’une aiguille où circule un courant de haute fréquence. Il permet de pratiquer une incision tout en évitant les saignements contrairement au bistouri chirurgical.

 

L’aiguille et la micro canule

 

La micro canule est une aiguille au bout arrondi et disposant d’un corps plus flexible que l’aiguille hypodermique. Elle permet au praticien une plus grande liberté de mouvements pour une injection moins atraumatique. Elle est ainsi généralement utilisée en chirurgie esthétique.

 

La cryothérapie et la thermothérapie

 

La thermothérapie permet de soulager la douleur par la chaleur, notamment pour les muscles douloureux.

La cryothérapie utilise le froid et s’applique dans différents domaines. En dermatologie, elle permet de détruire les lésions cutanées bégnines par l’application d’azote liquide. Pour le traumatisme des membres, elle diminue l’œdème et limite les hématomes.

 

Monopolaire et bipolaire

 

En électrochirurgie, la technique monopolaire permet une conduction par le manche porte-électrode, l’électrode active, le patient, l’électrode neutre et son câble de connexion. Le circuit électrique est ainsi bouclé.

Avec la technique bipolaire, le courant ne passe par le corps du patient pour atteindre l’électrode neutre. L’électrode active et l’électrode neutre sont placées l’une en face de l’autre. Le courant circule d’une pointe de la pince à l’autre et de ce fait, le parcours du courant est direct et réduit.

 

Un détergent et un désinfectant

 

Un détergent élimine les salissures qui adhèrent à un support. Il n’élimine pas les germes pathogènes contrairement au désinfectant.