Suture : Le glossaire

Le monde de la suture est riche en vocabulaire. Nous vous proposons un glossaire des termes issues du monde de la suture pour vous permettre de bien vous y retrouver.

La partie choix de son fil est traité dans notre guide quel fil de suture choisir ?

Suture : Le glossaire

Suture : Une suture est la réunion, notamment à l'aide de fil, de partie de chair coupée. Suturer une plaie répond à différentes définitions. Ainsi, suturer signifie réunir par le biais d'une suture. C'est un terme qui fait parti de l'acte de chirurgie à proprement parler. La suture est, selon le CNRTL, la couture consistant à raccorder des tissus généralement séparés par accident ou par une intervention chirurgicale. Les points de sutures sont chacune des piqûres de cette couture. En anatomie, il est également question du rétablissement de la continuité d'un tissu ou d'un organe divisé sans avoir recours à une couture (IE : les agrafes ou les colles cutanées).

Suture résorbable / suture non résorbable  : Le choix entre un fil résorbable et non résorbable est fonction de l'objectif et de la nature de la suture. Un fil de suture résorbable est pensé pour venir suppléer temporairement l'insuffisance de cohésion des berges de la plaie. Le fil non résorbable est utilisé pour maintenir une contrainte durable dans le temps

Acide polyglycolique : Il s'agit d'un polymère complètement biodégradable, plus connu sous le nom de PGA. Cet acide permet la fabrication de fibre extrêmement solide, tout en permettant la résorption par hydrolyse, sous l'action de l'immunité. Les fils composés à partir d'acide polyglycolique offrent généralement une très bonne tolérance.

Acide polylactique : Ce polymère est également entièrement biodégradable, plus connu sous le terme de PLA pour polylactic acide. Cette acide est utilisé dans le monde de la suture pour concevoir des sutures résorbables par hydrolyse ou par l'action des enzymes.

Acier (fil de suture) : Acier de type inoxydable, il constitue les fils de sutures destinés à refermer la paroi abdominale, les sternotomies ou des interventions orthopédiques par exemple. Le fil peut être mono-fil ou mutifilaments. Les sutures en acier sont toujours non résorbables.

Aiguille : Composée généralement à partir d'acier inoxydable, l'aiguille peut se présenter déjà monter avec le fil. Les aiguilles de sutures existent dans différentes formes. L'aiguille est le tout premier élément à venir traverser la peau ou les organes du patients. L'aiguille est capitale dans la réussite d'une suture. Afin de faire le bon choix, 3 parties existent dans une aiguille. La pointe, le corps et la courbure.

Aiguille triangulaire : Aiguille la plus communément utilisée car elle permet une pénétration optimale des tissus mous, fibreux et ligamenteux.

Aiguille à point de précision : Pour la chirurgie plastique et celle de l'enfant, cette aiguille offre un grand contrôle dans le geste.

Nouveau call-to-action

Aiguille ronde : Le but de cette aiguille est de venir réduire très grandement les risques de traumatismes tissulaire. Ce type d'aiguille est particulièrement utilisé dans le cadre d'opérations du péritoine du tractus digestif ou toutes opérations du système urinaire.

Aiguillé (simple ou double) : Un aiguillé est la résultante du montage d'un fil de suture et d'une aiguille. Lorsque le fil de suture est monté avec une seule aiguille, l'on parle d'aiguillé simple. Lorsque une aiguille est disponible à chaque extrémité du fil l'on parle de double aiguillé.

Brin : Lorsqu'un fil n'est pas monté avec une aiguille, l'on parle de brin. Le mot brin est un synonyme de ligature.

Capillarité : Désigne la capacité d'un fil à s'imprégner des différents liquides tissulaires. La capillarité est plus connue sous le terme effet de mèche. L'effet de mèche est à réserver au fil de suture tressé car les interstices qui les séparent constituent une voie de propagation des liquides tissulaires. L'imprégnation d'un fil de suture tant à en réduire sa tolérance chez l'homme, ce dernier venant augmenter de volume. La capillarité d'un fil doit être réduite au maximum. Pour une suture de plaie septique, il est conseillé d'utiliser un mono-filament.

Cicatrisation : Le fil de suture a pour rôle de venir aider la cicatrisation en offrant un soutien aux tissus mous pendant toute la phase de régénération. La cicatrisation est le processus par lequel se réparent les plaies.

Coloration (du fil) : Un fil de couleur, s'est l'assurance de pouvoir avoir des points de repères durant la suturation, offrant l'avantage de permettre la distinction des différentes structures anatomiques. La coloration d'un fil offre également l'avantage d'une meilleure visualisation même recouvert de sang. Il existe des fils de suture transparent, très utilisé pour les chirurgies de la peau. En effet, le fil de suture ayant subit une coloration est à bannir en cas de chirurgie de la peau pour venir éviter l'effet tatouage.

Ductilité : Capacité d'un matériaux à venir se déformer sans rompre. La ductilité est un élément très important des aiguilles chirurgicales. Pour suturer dans des conditions optimales, votre aiguille doit conjuguer ductilité et résistance à la traction.

Élasticité : Après étirement, la capacité d'un matériaux à revenir à sa taille d'origine est appelée élasticité. Pour un fil de suture, cela va impliquer pour un fil peu élastique des risques de se rompre notamment lors du nœud ou si un œdème tissulaire fait son apparition.

Enduction : Il s'agit de venir enduire la surface d'un matériau d'une couche protectrice, venant en modifier l'aspect. Dans le monde de la suture, les aiguilles et les fils peuvent être traités de la sorte. Le but est généralement d'offrir une meilleure pénétration en ce qui concerne l'aiguille, et améliorer la glisse pour ce qui est du fil de suture en lui-même. On parle alors de glissance.

Fil à peau : Type de fil de suture à base de polyamide, non résorbable. Il s'agit d'un type de fil polyvalent et universel.

Hydrolyse : Décomposition chimique d'un corps par fixation de l'eau. L'hydrolyse est un mécanisme apprécié dans le monde du fil résorbable car il offre une dégradation plus régulière que la dégradation de type enzymatique.

Monofilament : un fil de suture constitué d'un brin unique de fil est dit monofilament. Ce type de fil offre des avantages comme la faible propension à favoriser les infections en venant supprimer le phénomène de capillarité.

Nœuds : Il s'agit d'un élément de sécurisation de l'acte de suture. Les nœuds, leurs quantités ainsi que leurs formes seront définis par les besoins de la plaie et de la chirurgie.

Polymère : Les polymères (étymologie : du grec polus, plusieurs, et meros, partie) Ils constituent une classe de matériaux. le mot polymère vient du polus et meros signifiant respectivement plusieurs et partie. D'un point de vue chimique, un polymère est une macromolécule  (molécule constituée de la répétition de nombreuses sous-unités).